Carrés Magiques

Les carrés magiques, rangés au rang des casses têtes ont pour vocation d’obliger le joueur à  retrouver en ligne, colonne ou parfois diagonale la même valeur numérique.

Le jeu présente des cases amovibles en bois , métal, céramique ou plastique qu’il faut pousser pour les positionner correctement dans le carré et obtenir la somme recherchée.

Le jeu  peut selon les époques prendre le nom de Taquin, (jeu en bois vers 1900)

Un jeu en céramique;

Il prendra aussi le nom d’étui Tricotin (une nouveauté art déco 1930),  pousse-pousse, ou plus tard puzzle magique.

Vers 1900, sur un effet de mode, « C’est à prendre ou à laisser » jeu Mauclair Dacier vient s’inscrire dans la gamme.

Nous ne sommes plus très loin de nos SUDOKUS.

il en y en au de nombreux comportant des alphabets, le jeu étant alors de réaliser le maximum de mots avec un maximum de lettres parfois dans un minimum de temps, ou tout simplement repositionner l’alphabet dans l’ordre. C’est le cas de ce jeu Pous Pous Vape en plastique.

De nombreux modèles publicitaires ont été réalisés ou le principe est de reconstituer l’image réalisée dans le cadre. On y trouve, logo, comme ce jeu des années 70.

ou cette série sur les sports et jeux représenté par des scènes humoristiques, réalisées par des illustrateurs de BD,  publicité pour une marque de Bière, dans les années 2000

Le plus étrange est d’en trouver un sur un édifice religieux.

Sur la Sagrada Familia à Barcelone , situé à côté de la sculpture du baiser de Juda, il en est un qui offre la particularité de représenter le nombre 33,  âge du christ à sa crucifixion.

Ce carré magique propose 33 solutions possibles de lecture sur ses 16 cases, dont voici la représentation, un beau travail mathématique et de sculpture. (photo Sagrada Familia)

Aller à la barre d’outils