Les Dominos

Un peu d’histoire…Un peu de calcul…Quelques règles…Jeux avec les pions…Des histoires…

Variantes…

Tous les textes tentant des explications sur l’origine des dominos nous ramène vers le monde ecclésiastique.

Que ce soit pour leur nom; Domino qui serait soit une prière adressé à dieu pour gagner la partie soit pour le remercier d’avoir gagné celle-ci .

Ou sur leur couleurs qui seraient issues du costume de bure des moines; un côté noir , un côté blanc

Présentation:

Le jeu de dominos le plus courant, est le jeu de domino de six. Il se compose de 28 pions de taille identiques, appelés aussi dés, séparés en deux parties égales comportant chacune un numéro, figuré par des points.

La dimension d’un pion est spécifique, sa  longueur est égale à deux fois sa largeur.

mais à cuba on joue au Domino de 9

un peu de calcul

Le domino deviné.

Le devin de mande à l’Un des joueurs de tirer un domino au hasard il d’en retenir les deux chiffres

Puis on lui demande de multiplier par 2 l’un des deux nombres du domino.

Il doit ajouter 3 au produit obtenu

Puis multiplier par 5 le nouveau total

Et enfin ajouter le deuxième nombre du domino au dernier résultat obtenu.

Le devin demande alors de lui communiquer le résultats

Il retrouve alors la valeur du domino…

Il sui suffit en fait de retirer 15 au produit final

Les deux chiffres du nombre résultant donne le deux faces du domino choisi.

Exemple;

Le domino 3-4

2×4=8

8+3=11

5×11=55

55+3=58

58-15=43 èsoit le domino 4-3 ou 3-4,,, cqfd!

Le devin des dominos

Une variante…

Demandez, après vous être fait bander les yeux qu’un de joueurs tire un pion au hasard.

Puis faites lui faire une petite séance de calcul.

Demandez au joueur de doubler (multiplier par 2) l’un des chiffres du pion et de conserver le résultat.

Puis vous lui demander d’ajouter 4 à la valeur obtenue et de nouveau de bien mémoriser le résultat.

Vous lui demandez alors à multiplier cette valeur par 5.

Puis au résultat obtenu ajouter finalement la deuxième case du domino…et de vous annoncer le résultat final.

En retranchant 5 fois la valeur ajouté au début de l’opération vous êtes en mesure de lui indiquer le domino choisi.

Prenons un exemple

Le joueur choisie le domino 6/2

Il multiplie par 2 le 6 ; 6×2= 12

Il ajoute 4 au résultats soit 12+4=16

Vous lui faites multiplier par 5 le total et de 16×5=80

Il rajoute le deuxième chiffre au résultat soit 80+2= 82…

puis sans rien lui dire vous retranchez 5*4 (le premier chiffre ajouté) soit 82-20=62 et vous lui annoncez que le domino choisi est le 6/2

S’il avait commencé par le 2, 2×2=4, +4= 8, fois 5=40, + le deuxième chiffre (6) soit 46, auquel vous retranchez 5*4=20 reste 26 = domino 2/6

Combien de solutions avec un jeu de 28 dominos?

Des mathématiciens se sont penchés sur le nombre de combinaisons possibles , que deux joueurs pouvaient réaliser à partir d’une boite de 28 pions, en respectant les règles du jeu ….

il pourrait y avoir:

7959229931520 parties différentes (soit 7959 milliards de combinaisons).

Ne commencez pas aujourd’hui , car pour vérifier vous auriez besoin de 90 millions d’années, à raison de 10 parties par heure…

Quelques règles:

Le tout au blanc ;

Les joueurs sont au nombre de quatre. Chacun avant de commencer la partie, reçoit un certain nombre de jetons.

Après avoir mêlé les clés, chaque joueur prend sept dominos et les étale devant soi à la vue de tout le monde.

Le joueur qui se trouve être en possession du double as (double un) le pose au milieu de la table. Son voisin de droite doit alors se débarrasser d’un as, de même le suivant et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un joueur annonce qu’il n’a point d’as ; ce dernier met alors un jeton au panier et ne se débarrasse d’aucun domino.

Le joueur suivant pose un deux, celui d’après de même et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un joueur fasse l’annonce qu’il n’a pas de deux.il met alors deux jetons au panier. Il est procédé à l’égard des trois, des quatre, des cinq et des six de la même manière. Les joueurs ne possédant pas ces dominos mettent successivement trois, quatre , cinq ou six jetons au panier.

On passe ensuite au blanc de la même façon.

Le joueur qui le premier peut se débarrasser d’un blanc gagne la partie , ramasse le panier dont le total doit s’élever à 21.

S’il arrive qu’un joueur s’est débarrassé de tous ses dés avant que le blanc ait été appelé, il gagne le coup et prend possession du panier.

Dominos à deux

on retourne les dés , on les mélanges.

chacun des deux joueurs prends sept dés et les positionne face vers lui  de manière a ce son adversaire ne puisse les lire.

chacun des joueurs prend un dé au talon (dés restants) et le retourne celui qui détient la plus grosse somme commence.

les joueurs reposent ces dés au talon

puis le premier joueur pose un dé, son adversaire s’il le peut, complète le tapis et ainsi de suite.

Si l’un des joueurs ne peut poser on dit qu’il boude et laisse donc la place à son adversaire.

ainsi de suite jusqu’à ce qu’aucun des deux joueurs ne puissent poser de dés ou que l’un d’entre eux ait fini de poser ses 7 dés.

on compte alors les points restant en « main »

deux solutions ; le premier joueur arrivé à un nombre prédéterminé (30 ou 50, 100 ??)  a perdu

après un nombre de parties défini à l’avance le joueur qui à le plus de point à perdu.

Le Matador

Cette partie diffère des autres parties sur plusieurs points

Ce jeu se joue à deux

Chaque joueur prend trois dés seulement, un dé est posé sur la table

un des joueurs ne peut poser un dé, uniquement si l’une des faces de celui-ci permet de réaliser avec une des faces du dé sur table, le total de 7.

Admettons que le premier dé soit un dé 2-4, les joueurs ne pourrons poser d’un côté qu’un dé contenant une face avec un 3 et de l’autre un dé ayant une face avec un 5.

Et ainsi de suite.

Lorsque le joueur ne peut poser un dé complémentaire a 7,  il pêche au talon jusqu’à pouvoir poser un dé complémentaire, ou un Matador

les Matadors sont au nombre de 4 et sont respectivement des dés de 7 points ; 6-1,5-2,4-3,  et , le 0-0

Ces Matadors permettent de débloquer le jeu en étant posé n’importe où et quand on le souhaite pour relancer le jeu lorsque celui-ci est bloqué.

Ce pion est indispensable pour débloquer une situation avec un dé blanc, aucun dé ne peut faire 7 avec un dé blanc (ou 0)

La partie se termine quand un joueur fait Domino ou que le jeu est totalement fermé.

Le vainqueur compte les points restants de son adversaire et les totalise, le premier arrivé à 100 remporte la partie.

On peut aussi aller en X mènes gagnantes, le premier à atteindre le nombre prédéterminé a gagné.

 

une petite partie de qui perd gagne

on essaye de garder les plus gros dés en main et, lorsque le jeu est bloqué , le vainqueur est celui qui a le plus de points en sa possession.

La roue ;

Ce jeu peut se jouer jusqu’à 8 joueurs, qui se partage les dés à nombre égal et peuvent donc laisser un talon.

Celui qui a le double blanc pose celui-ci sur la table (si le double blanc n’est pas sorti c’est le double 1, ou double 2 et ainsi de suite  (en espérant qu’ils ne soient pas tous au talon !!!)

Les joueurs posent leur dés dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et doivent impérativement les poser sur les quatre faces du double 0 ainsi

 B

C             X             A

 D

les quatre faces servies on continue à poser les dés dans le même sens, chaque joueur ne pouvant poser qu’au bout du dé qui se présente à lui lorsque vient son tour.

les doubles se placent dans le même sens que les autres dominos.

le joueur qui fait Domino gagne ou s’il n’y a pas eu de Domino , c’est celui qui a le moins de points en jeu lorsque le jeu est bloqué qui gagne. le joueur compte les points de ses adversaires .

Celui qui atteint 100 points gagne la partie

variante dite Domino à la pêche

On ne prend que 5 Dominos chacun.

Chaque fois qu’un joueur doit bouder, il tire un dé au talon et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il puisse le poser sur le tapis, la partie reprend son cours.

Pour se terminer comme dans les Dominos à deux.

Chaque joueur ayant intérêt à bloquer son adversaire pour lui faire cumuler les dés et donc  les points.

De par le fait de prendre des dominos au talon le nombre de points à chaque fin de partie est beaucoup plus conséquent.

Là encore le premier à atteindre le score fixé en début de partie perd celle ci.

Dominos aux points ;

De deux à 4 joueurs, on répartis les dés, de 2 à 3 joueurs 7 dés chacun

Si les joueurs sont au nombre de 4 on distribue maximum 6 dés de manière à ce qu’il en reste 4 au talon.

Les joueurs  jouent à tour de rôle comme dans la règle de dominos à deux , jusqu’à ce que l’un deux ait fait Domino ou que les 4 joueurs boudent parce qu’il n’y a plus de dominos à pêcher, ni à placer.

Le jeu est dit fermé.

Si un joueur fait domino, il cumule les points des trois autres joueurs

Si tous les joueurs boudent. Le joueur ayant le moins de points en main est déclaré vainqueur et il cumule les points de l’ensemble des dominos non posés

Le premier à arriver à 100 gagne la partie

Réussites

La majorité des règles de dominos, proposent l’affrontement de 2 joueurs et plus.

Il existe pourtant des réussites qui comme avec des cartes sont à réaliser seul. Exercices qui consistent à réaliser une figure en plaçant correctement l’ensemble des dés.

extrait des bons jeudis de tom tit

les dominos jeux de table mais pas que.

Jeux avec les pions

dessin Hélène Fabre

Les patineurs 

On constitue un demi cercle en érigeant les dominos, tout doit tomber si l’un des pions du bout penche sur les autres .

 

La tour de Babel

En alternant les pions deux par deux on constitue des étages les uns sur les autres sans rien faire tomber, la tour la plus haute emporte la compétition.

 

Les dominos renversés ;

Les joueurs se divisent en deux camps égaux.

On divise les dominos en deux parties égales et on les tourne tous du même côté.

Chaque camp nomme un capitaine qui va parmi les ennemis. Le jeu commence au signal convenu. Chaque joueur de chaque camp à le rôle de les retourner sur leur face primitive. Au bout d’un certain temps convenu d’avance, on arrête le jeu , et le camp qui a retourné le plus de dominos a gagné.

Les dominos parisiens

Deux règles pour une boîte de jeu…

Du coq à l’Ane

Ce jeu se joue comme le domino ordinaire, au lieu du 4 ou du 6, du 3 ou du 5

On demande du Coq ou de l’Ane, du Chat ou du Lapin , etc…

La réserve s’il y en a une se nomme Etable.

Lorsque le Jeu est bouché les joueurs totalisent les points blancs placés prés des animaux qu’ils ont en main; celui auquel il en restera le plus aura perdu la partie.

Domino Alphabétique

Ce jeu apprend aux enfants

1)À connaitre les lettres dans l’ordre de l’alphabet

2)À reconnaître les lettres dans n’importe quel ordre

Pour placer les lettres dans l’ordre alphabétique, il suffit de jouer comme au domino ordinaire mais en tenant compte de la place des lettres dans l’alphabet.

Pour placer les lettres dans n’importe quel ordre : jouer avec les pointages seulement sans tenir compte de l’ordre des lettres.

Les mots Maman et Papa prennent place dans l’’ordre de leur pointage respectif.

Dominos des Fleurs, dit Pompadour (vers 1900)

remarquable par les graphismes de ses dés, ce jeu se joue comme le Domino ordinaire.

au lieu de demander un chiffre, 2,4 ou 6. on demandera de la Marguerite,du Bluet, du Coquelicot,de l’Aubepine, du Muguet, du Papillon ou de la Rose.

la réserve s’il y en une, s’appelle le jardin.

Lorsque le jeu sera bouché, plus de possibilité de poser une pièce, les joueurs comptabiliseront le nombre de dés qu’il leur reste en main. Celui à qui il en restera le moins aura gagné la partie.

pour le plaisir, l’ensemble des dés

Dans la boite un mini catalogue sur le couvercle nous indique, Domino des bêtes, Domino Alphabétique, Domino des Drapeaux, Domino des Vainqueurs.

L’ensemble de ces jeux ont été fabriqués vraisemblablement dans la période de 1890 à 1920, par une maison d’édition spécialisée dans la fabrication des dés de dominos, naturellement dénommée dans un prelier temps Domino Parisien » puis « Dominos Parisiens « .

Des dominos pour raconter; B Dondorf Allemagne 1930

Cette jolie boite de jeu contient 30 cartons à jouer; 28 dominos + deux doubles blancs supplémentaires

Côté pile, un jeu de dé de dominos classique // Côté face, des images de contes traditionnels

Soit on applique les règles des dominos classiques en retirant deux cartons double blancs, utilisés pour leur versos.(quelques règles en suivant ce lien)

Soit on distribue les 30 cartons selon le nombre de joueurs, on peut ou pas constituer un talon.

exemple à 4 joueurs, 6 cartons par joueurs, 6 cartons au talon.

et l’on commence à conter une des 6 histoires contenues dans la boite , il faut pour continuer la partie que l’un des joueurs pose la carte qui vient compléter l’image tronquée .

Si aucun des joueurs ne peut poser une carte pour continuer l’histoire, il pioche au talon jusqu’à débloquer la situation.

Le jeu s’arrête lorsque le dernier carton est posé.

Six contes à raconter et à construire sur le tapis de jeu, 5 images pour reconstituer l’histoire à l’aide de six cartons

 Jean et Marguerite

L’églantier = la belle au bois dormant?

Blanche Neige

 Petit frère et Petite sœur = Hansel et Gretel ?

Le petit chaperon rouge

Cendrillon

ce jeu est un jeu signé BD, certainement produit par le cartier B Dondorf en Allemagne , nous le datons des années 1930.

les dominos Alain Claude;vers 1950

dans cette boite des dominos réversibles comprenant côté face des dés normaux, côté pile des soldats de Vercingétorix à la guerre 14-18.

le jeu se déroule côté face en utilisant toutes les règles du jeu de domino, côté pile on joue selon les mêmes règles que celles du loto des fleurs.

Années 1980

Ce jeu des années 1980,sur le thème des sports, renoue avec les règles du loto des fleurs, ou le parcours s’établit sur la succession des dés. Il y a bien 28 pièces mais aucun double.

Jeu et Publicité

Les jeux de dominos n’échappent pas à la règle.

Ils ont été très tôt utilisé comme support publicitaire. Celle-ci se retrouve soit à l’arrière des pions soit comme ici dans les points de marque du jeu.

On trouve parfois soit des jeux à découper ou encore des jeux cartonnés en pochette sur laquelle est portée  le nom du sponsor.

Ici les talons tournants Viator année 50.

le Domino Zoologique Maizena; édité pour la société des produits du mais dans les années 50

nous allons retrouver  sur les dés des animaux rares dans le but de les faire connaitre aux enfants lors des parties de jeu.

il n’y a pas comme dans les jeux précédents 7 familles de 4 dés a associer mais des images à coupler deux à deux sur le tapis.

La marque vient combler les dés dits blancs.

Bibliographie;

quelques petits livres sur le sujet:

ce jeu des « Jeux Français Réunis » traitant des Dominos et du Nain jaune vers 1900

les Dominos de Pierre Martay, dans la série « tous les jeux et leurs règles », vers 1950

 

Aller à la barre d’outils